GANGLION SUS-CLAVICULAIRE GAUCHE BÉNIN

ml xmlns:w="http://schemas.microsoft.com/office/word/2003/wordml" xmlns:v="urn:schemas-microsoft-com:vml" xmlns:w10="urn:schemas-microsoft-com:office:word" xmlns:sl="http://schemas.microsoft.com/schemaLibrary/2003/core" xmlns:aml="http://schemas.microsoft.com/aml/2001/core" xmlns:wx="http://schemas.microsoft.com/office/word/2003/auxHint" xmlns:o="urn:schemas-microsoft-com:office:office" xmlns:dt="uuid:C2F41010-65B3-11d1-A29F-00AA00C14882"> commander à prise devant ns adénopathie (291) - corps Médical du la Faculté aux Médecine du Grenoble
*
AccueilDisciplinesRetour

PrérequisRésumé
RéférencesMots-clésQCMsVersion complèteVersion PDF

Pré-requis : savoir l’anatomie du système lymphatique rang notamment les sites aux drainage des surtout sites ganglionnaires
Connaître l’histologie normale d’un ganglion lymphatique
Savoir interpréter un hémogramme
Savoir interpréter une sérologie
Savoir atteindre une cytoponction ganglionnaire

Résumé : ns diagnostic objectif d’une adénopathie répond jusqu’à des la norme sémiologiques précis. Les diagnostics différentiels sont ns plus meugler cliniques. Même au cas où certaines les données cliniques, comme les caractères aux l’adénopathie, les terrain, l’existence une hyperthermie ou une risque ns transmission une zoonose, sont des éléments d’orientation intéressants, la pas étiologique devra rester stéréotypée.

1. Rapide sémiologique une adénopathie
tous tumeur supérieure jusqu’à un centimètre du diamètre située dedans un site de drainage lymphatique est suspecte. attentif aux pièges
dépendant ns la case anatomique aux la tuméfaction.

Vous lisez ce: Ganglion sus-claviculaire gauche bénin

En région cervicale, une glande salivaire, une kyste épithélial branchial, une tumeur thyroïdienne, ns anévrysme carotidien peuvent être confondus avec une adénopathie.
N’oubliez étape lors ns l’examen des région cervicales (qui s’effectue patient asseoir et examinateur derrière lui) ns faire déglutir les patient en repérant ns tumeur cervicale comparer à la thyroïde und d’ausculter toutes les personnes tuméfaction jugulo-carotidienne à la recherche d’un souffle qui contraire indiquerait toute ponction !!! En région axillaire, l’hydrosadénite prends-le un caractère inflammatoire, superficielle und adhérente for peau.
En gammes inguinale hay crurale, une hernie foins un anévrysme volonté éliminés.
Partout les lipomes ns consistance molle peuvent elle induire en erreur.
Parfois seule la ponction lèvera une doute ou vous assurera du caractère extraganglionnaire de la tuméfaction. Maïs ne ponctionnez étape un anévrysme (utilisez votre stéthoscope !!!)
créature ganglionnaire ns cette tuméfaction supérieure jusquà 1 cm ns diamètre existence acquise, il s’agit bien d’une adénopathie… Le diagnostic d’adénopathie étant achat il faut alors : S’assurer de caractère isolé ou non aux cette adénopathie
Réaliser ns hémogramme
Rechercher quelques article d’orientation mais qui ne devront démarche modifier les stratégie de recherche étiologique décrite ci-dessous qui être rester stéréotypée.
Eléments d’orientation étiologique :
Les caractères du l’adénopathie
Inflammatoire : rouge, chaud et douloureuse
La consistance : molle (collection liquidienne) pierreuse (cancer) souple
La dimension (mesure des deux plus grands diamètres)
L’existence du fièvre
La concept d’une inoculation, griffure de chat ou de gibier (lièvre), morsure du rat…

2.1. Adénopathie superficielle
2.1.1. Rechercher une pathologie primitive à niveau ns site du drainage
Qu’elle soit original infectieuse (abcès, plaies, emplacement d’inoculation, amygdalite…) foins tumorale (cancer oropharyngé, sein, de rechange anale…). La étape diagnostique est stéréotypée : ns prélèvement du site aux drainage primitif auprès examen biologique et / foins cyto-histologique doit être réalisé, parfois ns prélèvement aux l’adénopathie sera indispensable si le terre primitif dorient indemne.L’hémogramme orient indispensable, il ne vous ça ira ici que rarement le diagnostic mais il faut motif vérifié qu’il ne s’agit pas quand même d’un syndrome lymphoprolifératif. Il apportera en dailleurs des arguments étiologiques. Partie sérologies pourront matin demandées en fonction du contexte, notamment une possible maladie d’inoculation.Rappel d’environ les sites aux drainage :Région parmi maxillaire et jugulo carotidienne supérieure : oropharynx, arrondiront de waldeyer.
Région jugulo carotidienne si pauvre et basse : thyroïde, oropharynx
Région axillaire : membre superviseur et sein
Région vie claviculaire droite : médiastin antérosupérieur
Région sus claviculaire gauche (ganglion du Troisier) : sujets abdominale
Région inguinale : organe génitaux externes, membre inférieur
Région crurale : périné
*
Tableau : étiologies des adénopathies(R. Gressin)2.1.2. Au cas où le site aux drainage orient indemne
Ponction ganglionnaire und adénogramme
Quelque soit les caractère de l’adénopathie (inflammatoire foins non) Qu’il existe ou non aux la fièvreAvec examen bactériologique directement (avec coloration du Ziehl) et culture parfois pour milieu spéciaux (Löwenstein convectif BK), si le patient dorient fébrile… à fortiori si la ponction orient liquidienne suppurée foins caséeuse (consistance molle ns l’adénopathie) et/ou s’il existe ns polynucléose ou d’un leucopénie d’environ l’hémogramme.

Voir plus: Grande Muraille De Chine Vue De L Espace, Grande Muraille De Hushan

Qu’apporte la ponction ganglionnaire ?La positif ou ns constatation d’une origine ne sont pas ganglionnaire (kyste brachial, glande salivaire foins lipome)
L’affirmation aux caractère bénin : les biopsie est donc inutile
Adénite inflammatoire non spécifiquement (pyogènes…)
Adénite d’inoculation riche en macrophages (griffe du chat…)
Granulome giganto épithélioïde (tuberculose, sarcoïdose)
L’affirmation hay la suspicion ns malignité : la biopsie orient obligatoire
Lymphome Hodgkinien ou non Hodgkinien
Métastase
Comment doit matin utilisé le structure biopsié ?Des appositions sur lames seront réalisées : del section ns ganglion, la tranche de section orient apposée d’environ une lame aux verre puis est colorée (May Grunwald Giemsa) avant analyser microscopique. Il s’agit ns l’analyse en monocouche cellulaire qui a l’avantage de conserver les morphologie cellulaire.
Une partie est fixée (liquide de bouin foins formol) und permettra :
Une étude morphologique dessus coupe tissulaire (histologie) qui a l’avantage de visualiser l’ensemble ns la de construction ganglionnaire (cellulaire hay non cellulaire)
Une préservation d’un bloc tissulaire en paraffine : Tumorothèque.
Un fragment va devenir congelé convecteur permettre honneur maximal des structures antigènes à les surface cellulaire et les marquage immunologique sur coupes (immunohistochimie) l’avantage du ce marquage d’environ coupe est du pouvoir point visuellement le morphotype des cellules marquées.
Une partie sera resuspendue et le recueil du ces cellules vivantes permettra :
Une analyser du phénotype immunologique par cytométrie en affleurer qui a l’avantage aux la rapidité (rendu du résultats en 12-24h)
Le caryotypage des cellules (après emplacement en culture)
De structure une cellulothèque hay DNAthèque convectif études depuis le en biologie moléculaire.

2.2. Adénopathie profonde
Elle être habituellement faire l’objet ns prélèvement biopsique (par médiastinoscopie au cas où médiastinale, par rétropéritonéoscopie, coelioscopie ou laparotomie dans certains cas sous diaphragmatique).
3. S’il s’agit une polyadénopathie auprès ou nai pas splénomégalie
Là, l’hémogramme vous permettra les plus meugler d’approcher ns diagnostic. Il suffira de le confirmer par un examen paraclinique ciblé.
3.1. Il existe une anomalie pour l’hémogramme
Un syndrome mononucléosique
Avec angine : MNI : MNI audit / sérologie
Sans angine
CMV, toxoplasmose, VIH, Hépatite virale : sérologies
Plus rarement, Leishmaniose, brucellose, BK lundi → sérologie / ponction / biopsie
Une hyperlymphocytose foins des cellules lymphoïdes atypiques nai pas hyperlymphocytose :
Syndrome lymphoprolifératif chronique à premier classement par sa la fréquence la leucémie lymphoïde chronique (mais même clone circuler d’un lymphome malin non Hodgkinien, maladie ns Waldenström) : immunophénotypage des lymphocytes circulants +/- biopsie ganglionnaire et myélogramme.Une blastoseLeucémie aiguë : myélogramme avec étude morphologique, immunophénotypique, cytochimique rang cytogénétique.Une ou des cytopénies (bi foins pancytopénie) sans pour autant blastosesLe Myélogramme trimer pourrait montrer :Une blastose : leucémie aiguë, complément immunophénotypique und cytochimique
Un envahissement par des lymphocytes matures : lymphomes, biopsie ganglionnaire
La présence de leishmanies : leishmaniose
Une polynucléose neutrophile et une éosinophilie
Hodgkin : le tableau aux polyadénopathie +/- splénomégalie dorient rare → biopsie ganglionnaire
3.2. L’hémogramme n’oriente démarche le diagnostic
La ponction ganglionnaire est obligatoireIl existe ns suspicion du malignité : biopsie
Il nai pas a démarche d’aspect du malignité : sérologies VIH, toxoplamose
Si das sérologies sont négatives :Mais ns résultat de la ponction peut être vous orienter vers des pathologies plus rares. Cette faudra commettre une biopsie convecteur les confirmer : maladie de Castelman, sarcoïdose.

Voir plus: Faire De La Place Sur Son Disque Dur Windows 7, Libérer De L'Espace Disque Sur Windows

Ou ns contexte clinique vous oriente vers des pathologies concède rares où la polyadénopathie ne sera qu’un genest secondaire de diagnostic (lupus, maladie de Whipple).

4. Le diagnostique n’est toujours étape fait
une biopsie aux l’adénopathie doit matin faite d’emblée dans certains cas le volume orient > 2cm ns D. Dedans un avec certitude nombre ns cas d’où le le volume ganglionnaire est
Références : les livre ns l’interne en hématologie. Brun VARET. Médicament science flammarion
Maladies infectieuses. E PILLY