Évolution Du Marché Des Cosmétiques En France

31,3 %. Cest le pourcentage de consommateurs qui déclarent avoir acheté en ligne à moins un produisit cosmétique au cours aux l’année 2020, faisant aux secteur ns la beauté, beauté le 4ème marlet e-commerce en termes aux nombre ns clients. Ce pourcentage devrait continuer de croître en 2021.

Vous lisez ce: Évolution du marché des cosmétiques en france

En la france et à l’international, les secteur aux la beauté, beauté et des cosmétiques est en plein essor de plusieurs années, et plus particulièrement dessus le web. Je connais les ans, les ventes ns produits cosmétiques en dajouter diminuent à profit des ventes en ligne.

Dynamisé notamment par des influenceurs populaire et très influents, l’innovation produit dont font preuve das marques et les nouvelles technologies digitales, le marché aux la beauté est un secteur porteur partout où les client consacrent une bonne partie du leur budget.

Afin de trouver votre place dessus le marlet des cosmétiques, et du mieux comprendre les défi rencontrés par les retailers rang e-commerçants en 2020, voici quelques tendances rang chiffres clés ns secteur de la beauté, beauté en 2021-2022.


*
*
*

Taux de croissance aux marché global des produits cosmétiques entre 2005 et 2019 – Statista.


Les asiatiques sont les plus gros consommateurs de produits cosmétiques (41 % aux marché en 2019). Suivent esquive Nords américains (24 %) et das Européens aux l’Ouest (18 %).La France orient le premier pays exportateur et domine le marché planétaire des produits cosmétiques, avec un illustration d’affaires aux près aux 15 taux de change d’euros.

La position ns leader mondial ns l’Hexagone s’appuie d’environ un imaginaire complet fort environ du mode du vie à la Française qui mêle reputation des marques, qualité de made in France, chic aux la femmes Française, patrimoine culturelle et arts de vivre.

La france exporte convectif 16 milliards d’euros ns produits cosmétiques.La moitié des produit cosmétiques fabriqué en la france sont vendus à l’étranger : le marché Européen dorient le dabord exportateur aux cosmétiques à lintérieur l’Hexagone, suivi des États-Unis et ns la Chine.L’attractivité des cosmétiques français est augmenter forte dessus le marché asiatique : en 2019 esquive ventes ont augmenter de près de 50 % en Chine, et aux 25 % en Corée.Les produit les reconnaissance prisés à l’exportation sont das soins aux la peau, das parfums et les eaux de toilette.

Le marché du la beauté, beauté se répartie entre esquive grands jeter historiques qui rayonnent au niveau mondial, et du côtés desquels s’être développent aux nombreuses PMEs :

L’Oréal dorient le dirigeants mondial de marché des produit cosmétiques, avec un personnage d’affaires s’élevant jusqu’à 31,8 milliards aux dollars en 2019. Unilever und Estée Lauder se classer en seconde et tiers position, auprès respectivement un la honte d’affaires aux 22,4 et 14,2 milliards ns dollars.Selon une étude menée en 2019 convectif la FEBEA (Fédération des Entreprises de la Beauté), 82 % des entreprises ns secteur de la beauté, beauté ont un actionnaires familial unique.Chaque année, ns FEBEA les données 5 % d’adhérents supplémentaires.

Cosmétiques bio, la nature et vegetables : d’un tendance jusqu’à surveiller en 2021-2022

Avec la naissance d’une véritable la conscience écologique à la maison les consommateurs, esquive débats pour le parabène, les perturbateurs endocriniens et esquive ingrédients potentiellement cancérigènes, les marché aux la beauté est monmique des champ les plus impactés par la vague du « calmer » et les tendance du « meilleur consommer ».

Ainsi, bien que la majorité des acheteuses continue d’utiliser des cosmétiques conventionnels, nom de famille plébiscitent obtenir une augmentation les produit écologiques, sains und naturels, donc que das différentes certification (bio, végan, etc.) qui n’existaient étape il y a de nouveau 20 ans :

Le illustration d’affaires global des cosmétiques naturellement a augmenté de 8,8 % entre 2018 et 2019.Le merl mondial des cosmétiques naturels pourrait avec 48 milliards du dollars en 2024.Yves Rocher und l’Occitane fabriquer partis des 5 leaders mondiaux du ce marché.Une recherche menée en 2019 convectif LSA conso révélait que 64 % du Françaises avaient déjà acheté un fabrication cosmétique naturel, bio ou végan venir cours du l’année.Selon Julien Kaibeck, président du l’Association slow-moving Cosmétique, 89 % des les français se sentent intéressé par l’écologie et d’un consommation reconnaissance raisonnée, et 85 % déclarent que les slow cosmétique a ns l’avenir.Au dabord semestre 2019, esquive marques labellisées ont enregistrer une croissance du 31 % de leurs ventes comparer à la aussi période de l’année précédente.

Si ns tendance ns bio et du naturel s’enracine, nom de famille n’en reste pas moins une marché du niche : actuellement, cette type du cosmétique née représente de nouveau que 10 % des ventes de produits du beauté en France. Les tendance devrait se confirmation pour 2021.

Voir plus: Temps De Pousse Du Gazon : Combi En Combien De Temps Pousse Une Pelouse

La routine beauté, beauté des les français en la honte : 2021-2022

Afin du mieux entente l’état de marché de la beauté, voici quelques chiffres sur les habitudes ns consommation des produit cosmétiques par das Françaises :

10 minute : il est le ère qu’elles accordent chaque matin au nettoyage aux leur visage.19 minute et 11 protocole : c’est respectivement le temps passé jusquà se maquiller, et jusqu’à se démaquiller le soir.9 : c’est le nombre de produits nom de famille utilisent chaque jour d’environ leur côté (deux fois moins que la moyenne mondiale).Le mascara et ns soin hydratant sont respectivement les produit de maquillage et ns produit cosmétique nom de famille utilisent les plus venir quotidien.

Les les données d’un sondage obtenir en 2020 (post confinement) révèlent que les Françaises tendent à tomber le ère qu’elles consacrent à leur collective beauté. Les s’explique par dessus tout par de toi désir du se maquiller aux moins en petit :

Aujourd’hui, 1 femme pour 5 se faire maquille alger les jours, alors qu’elles étaient 2 dessus 5 en 2017.Ce phénomène aux « ne sont pas make-up » est particulièrement présent dans la maison de les moins ns 30 années : plus du 50 % de elles déclarent avoir réduit la la fréquence à laquelle elles portent de maquillage depuis la danger sanitaire.

Le volume de produits aux maquillage vendu a d’ailleurs reculé de 5,5 % celles dernières années.

La vente aux produits cosmétiques en compte : 2021-2022

La vente de produits cosmétiques se faire répartie profitez-en telle :

40 % : soin ns la peau.21 % : soin ns cheveu.18 % : maquillage.11 % : parfums.10 % : produit d’hygiène.

En moyenne, das habitants ns l’Hexagone achètent une cinquantaine aux produits ns beauté par année et consacrent 10 % de leur budget du consommation à lintérieur l’achat du produits cosmétiques :

Chaque mois, esquive français dépensent en si pauvre 31 euros convecteur des cosmétiques, et tous année, das françaises dépensent alentours 250 € aucune que dans du maquillage.Les produits cosmétiques qui leur reviennent les plus chers sont les sérum et le angot de teint, convectif lesquels elles coût en si pauvre 24,83 euros.

Mais comment? ou quoi les client se procurent-ils leurs produits aux beauté ? Ils achat de moins en plié dans les magasins de grande distribution, et s’être tournent de plus en plus vers des produit « éthiques » und boutiques spécialisées :

Les exorbitant surfaces représentent encore 40 % de part aux marché, mais deux domination diminue venir profit des boutiques spécialisées qui représentent, elles, 5 % ns part ns marché.

La place aux web dedans le secteur de la beauté en 2021-2022

Lorsque esquive magasins sont fermé ou suite se mouvement en boutique n’est étape possible, les consommateur se retranchent solide vers le e-commerce. Ainsi, en plein confinement, le personnage d’affaires aux la beauté en ligne a obtenir une augmentation de 73 % par rapport à année précédente, sur la aussi période.

En France, esquive ventes du produits ns beauté en ligne représentent plus aux 7 % du marché. Cette moins qu’aux États-Unis et à Royaume-Uni à propos de quoi le e-commerce représente environ 15 % des ventes.Entre 2016 et 2017, das ventes du produits du maquillage dessus Internet oui bondi du 44 %, de 29 % convecteur les soins ns beauté et du 22% pour les parfums.58 % des femmes confirmer avoir je lai commandé des cosmétiques d’environ le web. Sous elles, plus aux la moitié fabriquer leurs achats pour leur smartphone.D’après d’un étude consacrée à marché cosmétique effectué en 2020 moyennant SEMrush, esquive internautes visitent esquive sites ns beauté complet majoritairement en utilisant de toi smartphone :94 % de trafic ns site ns Yves Rocher de d’un dispositif mobile.93 % aux trafic aux site du L’Oréal de d’un dispositif mobile.85 % de trafic du site de L’Occitane à venir d’un dispositif mobile.

Si das consommateurs, et reconnaissance particulièrement esquive « millenials » (18 – 34 ans), se tournent augmenter vers ns e-commerce pour achat des cosmétiques, l’expérience en magasin dorient encore privilégiée car elle offre les possibilité ns tester das produits dessus place. Ainsi, 80,7 % des ventes mondiales du produits du beauté sont encore mené en boutique.

Toutefois, parce qu’elle autoriser un sélection plus large, une façon l’attente en boîte ou ayant à s’être déplacer, les vente en ligne, mais aussi et particulièrement l’influence de web dessus les les décisions d’achat, tend à progresser encore suite dans les âge à venir, risquant bien du cannibaliser les achats en magasin.

Ainsi, d’un étude effectué en 2017 convectif Facebook révélait suite 72 % des femme qui acheter un produit de beauté sont influencées par leur « essai en file », il est à parlant par tous des canaux marketing et du communication numérique : page? ˅ e-commerce, blog et réseau sociaux (Instagram rang YouTube en tête).

Voir plus: Espace Des Sciences Pierre Gilles De Gennes, Espace Des Sciences Pierre

En 2020, les cyber acheteur ont privilégié gouvernante en ligne aux produits ns beauté dans la maison de un géant ns commerce en la gestion : Amazon (25,1 % des e-acheteurs y ont passé commande d’un cosmétique). Yves Rocher talonne du près l’entreprise ns Jeff Bezos, avec 24,4 % d’acheteurs, suivi du près par Sephora und Nocibé.