EVOLUTION DE L ALIMENTATION AU COURS DU TEMPS

Utilisez l"icône ns favori
*
*

De l’australopithèque jusqu’à l’homme aux demain, tous période de l’évolution orient marquée par un bouleversement alimentaire


*

L’australopithèque

Epoque: 7 millions d’années jusqu’à 500 000 années av. J.-C.

Vous lisez ce: Evolution de l alimentation au cours du temps

Caractéristique: le végétarisme domine

Les premièrement représentants du l’humanité, apparus sur Terre il y a environ 7 millions d’années, ont un régime diète proche aux celui des primates actuels, les notres proches cousins. Ainsi, das australopithèques, qui vivaient il y a 3 jusqu’à 4 millions d’années, et à lintérieur la représentante la reconnaissance connue dorient la fameuse Lucy, étaient-ils daction végétariens, d’après das renseignements fournis par leur fossiles. Au menu ns ces hominidés, qui peuvent confiance en soi tenir debout mais continuez à grimper aux arbres, apparaître fruits, plantes, racines et tubercules. Probablement également des insectes et, jusquà l’occasion, du petits animaux. La part aux la viande progresse dans l’alimentation des lignées humaines concéder récentes, profitez-en chez Homo habilis , il y a 2 millions d’années. Essentiellement charognard, cette se grandir des restes du grands herbivores tués par etc prédateurs. Et début à suivre lui-même le dil. Gibier.

Le chasseur-cueilleur du paléolithique

Epoque: 500 000 à 10 000 ans av. J.-C.

Caractéristique: un dénormes carnivore lequel cuit sa nourriture

La domestication de feu par Homo erectus cette y a alentours 500 000 âge constitue ns tournant. A partir aux cette date, on se rassemble autour du foyer, cette qui exiger un début de socialisation approximativement de ns nourriture. Les hominidés de paléolithique perfectionnent ton méthodes de chasse: eux inventent ns nouveaux outils et s’attaquent à ns gros gibiers bénéficie les rennes, nom de famille suivent au gré ns leurs migrations. L’alimentation carnée continue à progresser: nos concède proches ancêtres, Neandertal et Cro-Magnon, sont du gros mangeurs aux viande. Ils reconnaître cependant ns poisson et das coquillages, donc que des fruits rang des plantes quand cette est possible: ns paléolithique dorient en effet ponctué ns périodes aux refroidissement, lequel s’accompagnent d’une raréfaction aux la végétation. Virtuellement actifs, esquive hommes de paléolithique jai eu besoin une grande quantité ns calories tous jour.

Voir plus: Etre Végétarien Est Il Dangereux Pour Santé, Le Régime Vegan Est



Le cultivateur aux néolithique

Epoque: 10 000 jusquà 4000 années av. J.-C.

Caractéristique: le début du l’agriculture et du l’élevage

La cultistes des céréales bénéficie le blé rang l’orge, rang l’élevage des principaux animal de rente (porcs, bœufs, moutons rang chèvres) sont inventés simultanément venir Proche-Orient il y a environ 10 000 ans, antériorité d’être graduellement importés en Europe. homo sapiens se faire sédentarise, afin du prendre soin du ses champ et aux ses animaux; das céréales et le le lait prennent donc une carré importante dans son alimentation, à détriment ns la consommation du viande, qui régresse. Esquive restes du céramique témoignent une début de transformation des aliments: le fromage, par exemple, apparaître dès 7000 av. J.-C. Ns transition vers ns néolithique ne se fait pas sans heurts pour Sapiens : à force aux mâcher des céréales riches en sucre, il souffre de caries. Ns promiscuité auprès les animaux d’élevage entraîne même le développement de maladies parasitaires, qui pourraient expliquer les cas ns rachitisme observés dessus ses ossements.

L’ouvrier de la recension industrielle

Epoque: XVIIIe rang XIXe siècles

Caractéristique: l’industrialisation aux la production alimentaire

A partir aux la fin de XVIIIe siècles s’amorce une profonde transformation aux la lentreprise occidentale, qui en quittant progressivement ses activités agricoles et artisanales au profit du l’industrie. De actualité techniques ns culture apparaissent, lequel permettent ns augmentation des rendements; esquive disettes, de nouveau régulières au Moyen Age, disparaissent. Esquive procédés traditionnels du production alimentaire, alors que ns meunerie hay le barattage du lait, sont battre à battre industrialisés, auxquelles les méthodes de conservation s’être démocratisent, auprès la fabrication à gros échelle ns conserves und la endroits au alloue de machines jusquà réfrigérer. Nous consomme par conséquent moins de produits frais, et reconnaissance d’aliments transformés. à lintérieur le aussi temps, ns mode du vie devient plus urbain, avec l’essor du la classer ouvrière. Celles changements sont globalement favorables à les notres espèce, à lintérieur le taux du mortalité diminue fortement.

Voir plus: Film Sur Les Réunionnais De La Creuse Retrouve Des Membres De Sa Famille



Le big prospère d’après-guerre

Epoque: des âge 1950 à maintenant

Caractéristique: une alimentation trop riche

Au cours ns XXe siècle, l’amélioration du niveau de vie dans les pays développé s’accompagne ns augmentation de la consommation aux viande et ns produits laitiers. Par ailleurs, l’industrialisation du la production alimentaire continue, avec l’apparition des vaisselle préparés und surgelés. Ns grandes quantités du sucres, de sels et ns graisses sont normalement ajoutées à celles produits afin d’en amplifiait le goût, rang des additifs alimentaires (exhausteurs de goût, conservateurs et colorants) sont aussi de plus en plus employés. Enfin, les chaînes ns restauration rapide, qui proposent des menus bits équilibrés, s’être multiplient. Conséquences? nos apport tous les jours en calories obtenir une augmentation fortement, donc que notre travail physique quotidienne née cesse aux régresser! cette déséquilibre favorise le développement ns maladies chroniques telles que le diabète ns type 2, l’obésité ou les maladies cardiovasculaires.

L’homme de futur

Epoque: demain

Caractéristique: alimentation high-tech und retour aux sources

Les compétence s’accordent sur ce scénario. Dans les pays occidentaux, ns tendance va devenir à l’individualisation: chaque mangera cette qu’il veut, quand cette veut. Phénomène points forts par l’essor de la nutrigénomique, figurine à adaptation son alimentation jusqu’à son héritage génétique. Les humains du futur seront reconnaissance soucieux aux diététique, aller chercher compris l’importance d’un bon équilibre alimentaire. Des mets maximum élaborés, destinés aux sportifs foins aux abrita souffrant du diverses pathologies, feront deux apparition. Parallèlement, s’effectuera un rapport vers das produits aux terroir, parmi eux la donation nutritionnelle dorient valorisée. Au niveau mondial, l’homogénéisation s’être poursuit, avec une consommation élevé de produits laitier et carnés dans das pays en développement. Des crises nourriture auront toutefois toujours lieu, à cause première des changements climatiques et de la spéculation sur les matériaux premières agricoles.